Les communes suisses face à la problématique de la fusion intercommunale

Valutazione attuale: 0 / 5

Stella inattivaStella inattivaStella inattivaStella inattivaStella inattiva
 

Problématique

La question de la fusion entre les communes se pose aujourd'hui avec une certaine importance au niveau européen: plusieurs communes ont des sérieuses difficultés financières et l'accroissement de la mobilité de la population a faibli les liens avec la commune.

En ce qui concerne la Suisse, petit pays qui compte 3000 communes, la problématique de la fusion entre les communes est assez complexe, étant données les importantes différences qui subsistent entre les différents systèmes communaux des cantons. En plus des problèmes déjà cités plus haut on peut noter que l'administration cantonale et fédérale tendent à déléguer toujours plus de taches aux communes et lui imposent des charges financières nouvelles.

Face à ces problèmes, la commune est souvent obligé à établir une collaboration intercommunale, qui détermine une perte d'autonomie et -selon certains- de démocratie de la même. La solution proposée avant tout par les administrations cantonales, serait la redéfinition des unités communales dans le but de les rendre plus flexibles, dynamiques et autonomes. Evidemment il faut souligner que le but est toujours le même: optimiser voir maximiser l'efficacité des services publiques.

Le débat est loin d'être conclu: les enjeux sont évidemment importants. La commune est en effet l'entité de base du système démocratique. Et si on va agrandir la taille des communes est-ce que on ne cour pas le risque de diminuer l'importance de chaque individu? Mais de quelle manière définir ces nouvelles entités? Comment définir les dimensions idéales? Quelles compétences lui attribuer?

Roland Hochstrasser
Cartomatique
2. cycle Institut de géographie
Université de Lausanne

Aforisma


Osare: il progresso si ottiene solo così.
Oser: le progrès est à ce prix.

V. Hugo, Les misérables

Please publish modules in offcanvas position.