Pompée et les pirates

2.ème certificat d’archéologie
Prof. P. Ducrey
Mars 1999

Plan


1. Pompée et la marine romaine

2. Les pirates

    • Origine sociale et géographique
    • Rôle dans l’économie romaine

3. Pompée contre les pirates

4. Conclusions

5. La Lex Gabinia et le débat historiographique

Problématique


La piraterie est une constante dans le monde antique, considéré une forme légitime d’activité marine: un phénomène indissociable des implications politiques, économiques et sociales.

Mais leur importance n’a jamais été comme celle atteinte lorsque César, Pompée et Crassus étaient au pouvoir. Effectivement tous les trois membres du premier triumvirat ont eu des contacts avec les pirate: Jules César a été enlevé pendant le voyage qui devait l’amener à Rhodes, Crassus a du probablement payer les pirates pour éviter qu’ils puissent amener Spartacus en Sicile. Quant à Pompée, il fait disparaître un problème présent depuis toujours sur la Méditerranée. Le tout sans qu’il y ait eu véritablement une bataille navale.



Tout ceci malgré les défauts de la marine militaire romaine au moment de l’investissement de Pompée au pouvoir sur toute la Méditerranée: une marine avec peu de moyens, mal gérée, sans expérience. Il va la créer et l’organiser, il compose une flotte importante, bien structurée. Le résultat est une victoire: il gagne la confrontation contre les pirates en trois mois.

Est-ce que Pompée va créer les bases pour le développement de la grande marine impériale? A qui donner le mérite ou les mérites de la victoire contre les pirates?

Bibliographie


Sources

> APPIEN, Roman History: the Mithridatic Wars, traduit par H. White, Cambridge (Massachusetts): Harvard University Press; London: Heinemann LTD, tome II (livre XII), 1962, 1962, pp. 447

> CICERON, Discours: Discours au peuple sur les pouvoirs de Pompée, texte établit et traduit par A. Boulanger, Paris, Les Belles Lettres, tome VII, 1973, pp. 144-194

> PLUTARQUE, Vies: Pompée, texte établit et traduit par R. Flacelière et E. Chambry, Paris, Les Belles Lettres, tome VIII, 1973, pp. 313

> STRABON, The Geography, traduit par H. L. Jones, Cambridge (Massachusetts): Harvard University Press; London: Heinemann LTD, tome VI (livre XIV), 1970, pp. 397

Ouvrages généraux

> ALF…LDY G., Histoire sociale de Rome, Paris, Picard, coll. Antiquité/synthèse, 1991, 219 p.

> BROUGHTON T. R. S., The magistrates of the Roman Republic, Atlanta, Scholars Press, tome I, II et III, 1986

> CHRISTOL M., NONY D., Rome et son Empire, Paris, Hachette, Coll. Sup., 1990

> LE GLAY M., VOISIN J.-L., LE BOHEC Y., Histoire Romaine, Paris, PUF, Coll. Premier Cycle, 2.ème édition, 1994

> LEPORE E., La crisi della ÒnobilitasÓ fra reazione e riforma, dans ÒStoria di Roma: L’impero mediterraneoÓ, Torino, Giulio Einaudi Editore, tome II, 1990, pp. 737-752

> LEPORE E., La decisione politica e l’ÓautoritasÓ senatoria: Pompeo, Cicerone, Cesare, dans ÒStoria di Roma: L’impero mediterraneoÓ, Torino, Giulio Einaudi Editore, tome II, 1990, pp. 760-779

> NICOLET C., Rome et la conqu Ete du monde méditerranéen, 264-27 av. J.-C., tome I et II, Paris, PUF, 1978, pp.932

> ORMEROD H. A. et CARRY M., Rome and the East, dans ÒThe Cambridge Ancient History: the Roman Republic 133-44 B.C.Ó, London, Cambridge University Press, tome IX (ch. VIII), 1932, pp. 350-395

> SHERWIN-WHITE A. N., Roman Foreign Policy in the East: 168 B.C. to A. D. 1, London, Duckworth, 1984, pp. 352

Ouvrages particuliers sur la marine et la piraterie antique

> BASCH L., Le Musée imaginaire de la m ãarine antique, Athènes, IHPTN, 1987

> CASSON L., The Ancient Mariners: Seafarers and Sea Fighter of the Mediterranean in the Ancient Times, London, Victor Gollancz LTD, 1959

> CASSON L., Piracy, dansÓCivilization of the Ancient Mediterranean - Greece and Rome, New York, C. Scribner’s Sons, 1988

> GIANFROTTA P.A., NIETO X., POMEY P., TCHERNIA A., La navigation dans l’antiquité, Aix-en-Provence, ƒdisud, coll. Méditerranée, 1997, pp. 206

> GUILLERM A., La marine dans l’Antiquité, Paris, PUF, Coll. Que sais-je?, 1995, pp. 127

> GUILLERM A., La marine de guerre antique, Paris, SPM, 1993, pp. 160

> MORRISON J. S., Greek and Roman Oared Warship, Oxford, Oxbow Books, 1996, pp. 403

> ORMEROD H. A., Piracy in the Ancient World: an essay in Mediterranean History, Oxford, Liverpool University Press, 1978, pp. 286

> ÊREDDƒ M., Mare Nostrum, Les infrastructures, le dispositif et l’histoire de la marine militaire dans l’Empire Romain, Palais Farnèse (Rome), ƒcole Franaise de Rome, 1986, pp. 737

> ROUGE J., La marine dans l’antiquité, Paris, deuxième édition, PUF, 1975, pp. 215

Ouvrages particuliers sur Pompée

> GREENHALGH P., Pompey, the roman Alexander, London, Weidenfeld and Nicolson, 1980, pp. 267

> LEARCH J., Pompey the Great

Letto 2741 volte

Articoli più visti

Aforisma


Osare: il progresso si ottiene solo così.
Oser: le progrès est à ce prix.

V. Hugo, Les misérables